Less is more
De la diapo à la 4K

Crédit photo : Romain Rochat, table lumineuse au musée de l'Elysée à Lausanne lors d'une exposition sur l'histoire de la diapositive

Changement de cap

Presque 30 ans après avoir commencé la photo, en diapositive avec un appareil 35mm, je continue de m’émerveiller pour l’image en entretenant avec elle un rapport passionné. Une sorte de fascination inexplicable pour les couleurs, les compositions, les atmosphères et de tout ce qui s’en dégage. Aujourd’hui, à l’époque des smartphones, j’ai ce besoin de capturer ma vie quotidienne en images, souvent pour moi, parfois partagé.

Si aujourd’hui tout le monde est devenu photographe par l’acte, il n’en demeure pas moins que peu d’images valent la peine. Dans ce tumulte visuel, dans cette inondation du nombre, j’ai envie de revenir à l’essence de la photographie. Faire peu, mais faire quelque chose qui me fasse vibrer. “Less is more”.

J’ai eu la chance de réaliser un grand nombre de mariages, de portraits, de séances diverses, et ce toujours avec un immense plaisir en rencontrant des gens fabuleux. Aujourd’hui, je souhaite bien sûr continuer cette partie plus commerciale de mon activité, mais de façon restreinte, limitée. Je souhaite privilégier les rencontres, raconter des histoires avec ma sensibilité.

Dans cette recherche du moins, mais du mieux, l’occasion pour moi aussi de développer une activité qui m’a longtemps fascinée : l’image en mouvement et son montage avec le son. Mes premières expériences audiovisuelles débutèrent à l’âge de 7 ans, où seul dans ma chambre, je réalisais des montages diapositifs synchronisés avec une bande-son sur cassette. C’était aussi pour moi un temps où j’ai souvent aidé mon père à faire des films cinéma 16mm semi-professionnels, et la découverte des techniques de montage.

Je suis convaincu qu’un regard affuté et une sensibilité sont les deux clés pour avancer dans cette passion de l’image, qu’elle soit photographique ou vidéo. Aussi, je me réjouis de pouvoir créer des films passionnants, sans toutefois abandonner mon appareil photo.

Your email address will not be published. Required fields are marked *